mardi 1 mars 2011

Résultats des élections de la FÉÉCUM 2011

Les nouveaux membres du conseil exécutif de la Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM) débuteront bientôt leur mandat pour la prochaine année académique. Pendant deux jours consécutifs, les étudiant.e.s du campus de Moncton ont exercé leurs droits démocratiques par l’entremise d’Internet, une stratégie qui assure l’accès au vote à un plus grand nombre de membres, maximisant ainsi la participation aux élections de la Fédération étudiante. Cette année, 1033 étudiant.e.s ont voté, représentant 28,14% de la masse étudiante.

L’exécutif de la Fédération est composé de cinq étudiant.e.s et étudiantes élu.e.s par ses membres. Le conseil exécutif 2011-2012 de la FÉÉCUM est composé de :

- Ghislain LeBlanc à la présidence ;
- Justin Guitard à la vice-présidence académique ;
- Olivier Doiron à la vice-présidence activités sociales ;
- Joëlle Martin à la vice-présidence exécutive, et ;
- Tiffany Raymond à la vice-présidence interne.

La FÉÉCUM est l’organisme qui rallie tous les étudiants et étudiantes de l’Université de Moncton, Campus Moncton, représentant ainsi près de 3800 membres annuellement. Parmi les plus importants dossiers pour lesquels le nouvel exécutif vient d’être mandaté, on compte continuer la lutte pour le financement des études postsecondaires au Nouveau-Brunswick, le réaménagement du Centre étudiant, et représenter le point de vue étudiant à travers la controversée révision de la viabilité des programmes de l’Université de Moncton.

Le mandat des nouveaux élus débute le 1er avril prochain.

Tableau des résultats

22 commentaires:

Anonyme a dit…

Encore du pareil au même, POUR DU CHANGEMENT! Merci, flatteur de l'Administration!

Anonyme a dit…

Lorsque t'as ¼ de la population qui vote.

Est-ce...

A. Fallait voté?
B. On ne sait pas la différence que ca peut faire entre les candidats parce que ca fait 2 ans que j'entend pu parler de la FEECUM....y font koi au fait?
C. 75% s'en fou
D. Toutes ses réponses...

Justin Guitard - VP Académique a dit…

Bon matin !

Félicitations à tous les candidats élus ! Les élections représentent beaucoup de travail et je remercie les étudiants pour la confiance qu'ils ont accordée !

Michel, la photo est douteuse par contre... haha

sinno, je prends le temps pour répondre aux commentaires !

Du changement ? Les élections étaient ouvertes à tous les étudiants et ceux qui voulaient du changement étaient libre de se présenter. Par le fait même, ceux qui en voulaient pouvaient librement voter ''non'' pour un des deux candidats qui était de retour, soit moi & Ghislain. Comme nous sommes entré avec un mandat fort (85% et 81%) je crois que la grande majorité de la population étudiante était en faveur de la continuité que représentait nos 2 candidatures. Je crois aussi que c'est un avantage d'avoir des gens d'expérience qui pourront guider et soutenir les nouveaux venus ! Car oui, 3 élus sur 5 sont des nouveaux venus !

Pour répondre à anonyme 2,

1) bien oui, vous étiez inviter à voter depuis deux jours... Les centaines d'affiches dans toutes les écoles, facultés et résidences, comme les courriels recus, les messages facebook, les "twits" fait sur twitter, les blogs, en plus de la couverture de vos médias universitaires (CKUM et Le Front)... c'était ca ;) Je ne peux pas imaginer que personne n'en a pas, à tout le moins, vaguement entendu...

2) La FÉÉCUM a été très présente à l'interne et à l'externe cette année... Pour entre parler de nous, on a, bien sur, nos CA ouvert aux étudiants, à toutes les 2 semaines... mais on a été très présent dans les médias universitaires et non-universitaire, comme Radio-Canada (radio et télé) et l'Acadie Nouvelle, entre autre... Impliqué dans des campagnes importantes, comme la levée de fond de l'arbre de l'espoir, par exemple...

Notre agent de projet & recherche, Luc, publie ici même une revue de presse de tout ce qui a été dit sur nous ou de tout ce qu'on a dit dans les médias... Je crois qu'on a été très présent au niveau médiatique cette année...

Nos bureaux sont aussi situé au Centre Étudiant et il y a pas mal toujours 1 ou des membres de notre exécutif qui est la pour répondre à vos questions ou tenter de vous aider !

C) Ça serait dommage... C'est triste de voir un certain désintéressement des étudiants envers leur propre conseil étudiant... mais je crois que le fait qu'il n'y avait qu'un seul poste contesté à pu aider à la petite baisse du nombre de vote comparativement à l'an dernier ... J'espère qu'il y aura plusieurs candidats pour tous les postes l'an prochain !! Et que les étudiants S'IMPLIQUERONT POLITIQUEMENT parce que c'est important !

Sur ce, je vais aller lire mon bulletin d'information, vous écouterez, on y parle, entre autre, de la FÉÉCUM...

Bien à vous, Justin Guitard

Anonyme a dit…

Mes félicitations au nouveau Conseil. Je dois dire que j'étais très surprise de savoir que seulement 28% de la population étudiante a prit la chance de voter...Est-ce que quelqu'un d'autre trouve cela choquant ?

Anonyme a dit…

Félicitations aux élus!

Choquant est un mot un peu exagéré, car on ne s'attend pas à ce que beaucoup de gens vote. Quand on pense que le pourcentage de vote lors de vraies campagnes électrorales (municipales, provinciales et fédérales) est également en chute libre, il est normal de voir la même chose à l'université. À mon avis, les personnes ne votent pas, car ils n'ont jamais reçu de bénéfices directs au niveau individuel de la part de la FEECUM. Attention, ici je ne dis pas que la FEECUM ne fait, au contraire, mais je dis simplement que les gens sont de plus en plus individualistes...

Étudiant désintéressé a dit…

Il y a indéniablement un manque d'intérêt étudiant vis-à-vis ce que l'on tente de leur inqulqué comme étant "leur vie étudiante". Pour ma part, je n'ai aucun sentiment d'appartenance à cette dite "vie étudiante" ; c'est peut-être dû a l'évolution de notre société du premier monde qui se veut de plus en plus indivualiste (comme un anonyme l'a souligné plus haut).

Est-ce que quelqu'un s'est déjà arrêté pour penser que la cause de se "désintéressement" serait attribuable au fait que les étudiants, choisissant de s'investire à 100% dans leur études, n'ont simplement pas le temps de participer aux différentes activités organisés?

Pour ma part je ne trouve pas ces activitées particulièrement attrayante ; elles sont pour la plupart gênantes et insipides.

Par mon commentaire aujourd'hui, je ne veux toutefois pas dénigrer les efforts qui sont fait (ou ont été fait) pour aguicher cette vie étudiante quelque peu morose, je tient simplement à faire valoir la façon dont je perçoit tout ceci.

Je n'ai pas l'impression que la FÉÉCUM peut faire quelque chose pour moi.

Justin Guitard - VP Académique a dit…

Il faut dire aussi que les activités étudiantes ne représentent qu'un pourcentage de ce que fait la FÉÉCUM...

La FÉÉCUM est active dans des dossiers comme celui des frais associés aux études, l'établissement de règlements et de politique ainsi que la gestion de plaintes étudiantes, pour n'en nommer que quelques uns !

Je crois qu'il y a un certain % des étudiants qui sont désintéressé face à l'implication étudiante, mais également un bon % qui ne prend pas nécessairement la peine de s'informer sur ce qu'est la FÉÉCUM.

Et je suis d'accord avec le commentaire qui fait le lien avec la politique fédérale et provinciale... Je suis certain qu'il y a des étudiants qui ne pourraient pas nommer le député fédéral et provincial de leur circonscription... c'est pourtant notre devoir de citoyen d'en être informés ...

mais c'est une discussion intéressante qu'on a !!

Mathieu a dit…

Je suis fier d'être une statistique aujourd'hui, i.e. de faire parti du 28,14% des étudiants qui ont exercé leur droit de vote ces derniers jours!

Je dois avouer que la raison principale que j'ai consacré les 5 minutes requises pour voter est simple: on ne sait pas comment on l'a de bien... avant de tout avoir perdu!
Pour moi, la FÉÉCUM représente la voix de la masse étudiante, une voix puissante; bien plus que celle de l'étudiant seul. Sans cette voix, comment pourrions-nous affronter les injustices qui nous sont périodiquement imposés? Je crois que cela représente un équilibre important dans notre institution.

Pour ma part, je trouve qu'à chaque année les représentants(es) à la FÉÉCUM accomplissent un travail exceptionnel: bénéfique au plan personnel (individuel) ou non.

Sur ce, j'aimerais féliciter l'équipe de la FÉÉCUM de cette année pour leurs efforts soutenus!

Je vous souhaite, Gishlain, Justin, Olivier, Joëlle et Tiffany, beaucoup de courage et de succès dans votre mandat venant!

Félicitations!

Communications Féécum a dit…

Une perspective historique quant au % de vote: 25% est le quorum, donc le minimum que ça prend pour que les élections soient valides. Quand on parle à d'autres universités, les étudiants là-bas nous pensent fous d'imposer un si grand nombre! Plusieurs universités se sentent confortable avec un quorum de 2-3% (et ÇA c'est fou). L'UdeM est chef de file quand ça vient au % de vote, même avec un 28% qui nous semble mou.

Dans les derniers 6 ans depuis que je travaille pour la Fédération, le pire que j'ai vu était 25%+5 votes (donc tout juste) en 2009. Aucuns postes n'étaient contestés. le mieux que j'ai vu était 44% (en 2006). L'an dernier, c'était 33%.

Anonyme a dit…

Facile d'être élu quand il n`y a pas d`opposition, c`est toujours la même chose seul les visages changent. Les membres du conseil sont toujours les bénéficières dans cette histoire. (popularité, facilité à ce touver des emplois etc...) La même petite clic depuis toujours.

Trois mots pour se décrir c`est beau mais ce ne sont pas les mots ni les photos, ni leurs intentions mais leurs actions qui sont importantes. Agissez au lieu de parler!

Communications Féécum a dit…

En ce qui est de se sentir aidé ou touché par les opérations de la FÉÉCUM. Ya plein de choses qui sont faites qui affectent le sort des étudiants qu'ils le savent où non.

On est en train de négocier des choses avec la Librairie acadienne pour réduire l'achalandage en début de semestre. On met de la pression sur l'Université pour faire améliorer le service alimentaire (caf, cantines, etc.). On offre des services d'aide aux étudiants qui veulent se battre pour des notes ou doivent passer au comité disciplinaire. On fait des dons à plein d'organismes et comités étudiants pour qu'ils réalisent voyages, activités et autres. Ya du monde qui bénéficient de l'assurance étudiante bon marché qu'on offre. D'autres qui mangent au Café étudiant. Si vous utilisez des photocopieuses près du conseil étudiant de votre faculté, c'est nous qui les gérons. Notre VP académique a convaincu les vice-doyens à libérer la vaste majorité des étudiants les mercredis entre 11h15 et 13h30, pour vous donner chance de participer à des choses ou de plus facilement arranger vos groupes d'étude. Vous voulez que votre implication soit créditée de quelque façon? On travaille là-dessus.

À l'externe, je peut dire avec 90% certitude que les étudiants n'auraient pas eu les acquis offerts par le gouvernement libéral pendant les derniers 4 ans sans la FÉÉCUM (avec tout le respect que je dois aux autres universités du NB, c'est tout de même nous qui avaient l'oreille des ministres de l'éducation postsecondaire et des finances). C'est la FÉÉCUM qui a convaincu ce gouvernement à ne pas couper dans l'EPS quand ils ont coupé partout ailleurs, donc le gel des droits de scolarité? FÉÉCUM. Le remboursement de la dette dans le délai prévu? N'aide pas assez de monde, mais quand même un acquis de la FÉÉCUM­. On essaie de pousser le nouveau gouvernement à faire des bons choix, mais c'est tout à recommencer. On espère avoir votre support.

Et j'ai oublié plein de choses. Est-ce que ya qqchose là-dedans qui vous touche? Probablement. Tout le monde paye des droits de scolarité. Tout le monde a de quoi s'inquiéter de la qualité d'enseignement. Si vous ne nous voyez pas travailler en coulisse, c'est ben correct, mais on est là pareil, élus comme employés.

Et même si après tout ça, vous carez toujours pas, libre à vous. Mais pensez à votre voisin qui profite p-e de nos services et activités ou de notre défense de ses droits. Il ne faut pas tomber dans le piège "individualiste" comme vous dîtes de penser que pcq on care pas pour qqchose, PERSONNE ne devrait carer pour cette chose.

Communications Féécum a dit…

Dernier anonyme: Des paroles faciles à dire, mais improuvables. Ma même clique depuis toujours?!? D'où prenez-vous ça?

L'exécutif de la FÉÉCUM se renouvèle complètement chaque deux ans. Vu que ya pas de "partis", les membres ne sont même pas forcément sur la même longueur d'onde, et peuvent même avoir été adversaires. N'oubliez pas de voter pour vos élections de conseils de facultés et écoles, en passant, pcq c'est le Conseil d'Administration sur lequel ils siègent qui a le vrai pouvoir décisionnel.

Et si vous êtes jaloux de l'apparente notoriété que ça amène (pas certain que les anciens membres de l'exécutif seraient d'accord avec vous que c'est nécessairement une bonne chose - ou que ça concorde avec le commentaire d'autres qui disent que la FÉÉCUM est pour eux invisible), PRÉSENTEZ-VOUS COMME CANDIDAT!

Ce n'est pas la faute des candidats de cette année s'ils n'avaient pas d'opposition. Vous voulez que les choses soient différentes? FAITES LES CHANGER!

Anonyme a dit…

Quels beaux mensonges. Dans les dossiers académiques, notre réélu ici a voté presque entièrement en faveur de l'administration. Que les décisions soient prises avec ou sans nous, comme il l'a si bien dit au débat, ca change pas grand chose, les étudiants voulaient de la continuité! Posteur 1 n'a pas totalement tort, dans le fond.

Les activités sociales, je suis content qu'il y ait une implication grâce au débat, de bonnes idées sont ressorties... pas comme celui des académiques où le réélu a décidé de lancer des insultes. c'était pathétique.

oh et réponse au ANONYME 2, c'est que 75% s'en foute qui décrit le mieux la situation... malheureux, mais ca veut quand même dire quelque chose.

Anonyme a dit…

Oh, et le dernier anonyme, je sais pas c'est qui (évidemment), mais...

"Les membres du conseil sont toujours les bénéficières dans cette histoire. (popularité, facilité à ce touver des emplois etc...) La même petite clic depuis toujours"

Kudos. c'est le meilleur commentaire que j'ai lu à date. J'avais oublié que certains (qu'il ne faut pas nommer) n'y vont que pour l'argent (8000-10000 en bourses!)

Anonyme a dit…

Pour répondre à Justin, on ne veut pas s'informer sur la FEECUM... parce qu'on ne veut pas être décu!

Justin Guitard - VP Académique a dit…

J'ai dit que ca faisait une différence si les décisions étaient prises avec ou sans nous...

Je n'ai pas voté du bord de l'administration, j'ai voté du bord des étudiants...

Il n'y a pas un ''bord''... Ce n'est pas les administrateurs vs les professeurs.

Nous croyons à la FÉÉCUM qu'il est normal qu'un processus d'évalution ait lieu (comme ca à lieu de toute facon à chaque X années) afin de pouvoir trouver des solutions pour AMÉLIORER nos programmes. On travaille pour que nos programmes soient le plus possible de qualité. Venez me rencontrer en personne et il me fera plaisir de vous expliquer le tout en détail :)

Je n'ai pas insulté personne au débat, en passant... J'ai seulement tenté de mettre un peu de vie dans le débat amorphe en soulignant qu'on devrait faire débat sur les faits plutot que sur des histoires plus ou moins vraies et autres bobards sortis de je-ne-sais-trop-ou...

Je n'ai pas besoin d'insulter qui que ce soit :)

Et ma bourse est moins de 7000$ pour l'année au complet... Si on compte 15 heures (minumum) de travail par semaine ( il y a facilement l'équivalent en heure de réunion, ca nous fait un beau 8,94$ de l'heure, soit SOUS le salaire minimum (ca fait donc entre 4,50$ et 6,50$ de l'heure selon le vrai nombre d'heure mis...) (le calcul est 7000$ divisé par 52 semaines, divisées elles-memes par 15 heures)...
Je ne serais pas pret à dire qu'on est la pour l'argent, surtout quand plusieurs d'entre nous ont laisser des emplois beaucoup plus payant, ou pourraient faire beaucoup plus d'argent ailleurs. Si on y est, c'est que la vie étudainte nous tient à coeur.

Jocelyn Hébert a dit…

J'étais silencieux jusqu'à date, mais je crois qu'une réponse est de mise ici.

Premièrement, merci à l'anonyme qui a souligné l'insulte, puisque c'était effectivement du salissage. Critiquer ma plateforme sous le point que je semble inventer des débats, je suis d'accord. Il y a des points plus important, mais je prenais cette politique adoptée au niveau des facultés et des départements (souvent avec trop de rigidité) comme exemple qui méritait des discussions et un changement. Pas besoin de m'appeler une mémère pour autant (j'aime les paparmanes, mais faut pas pousser...) Il me semblait que ca ternissais la campagne de Pape et les étudiants du milieu intellectuel que tu représentes.

Deuxièmement, je crois que les "bords" sont assez apparents. Quand tu as voté pour qu'on examine les programme dans un ordre biaisé, il faut garder en tête que l'administration ne propose cela dans un esprit de reconfiguration, ergo de viabilité. Les supposées compressions budgétaires, de toute façon, sont fantômes : les livres comptables de l'établissement sont fermés sur plusieurs sujets, sinon très généraux. C'est ces sujets qui me préoccupent, qui ne semble pas préoccuper M. Guitard dans ses votes et ses discussions au sénat académique et dans d'autres instances reliées à l'académique. 2012 sera marquante pour la carte des programmes de l'université, avec l'ajout de nouveaux programmes aussi ; J'espère que M. Guitard sera humble assez pour s'assoir avec son collègue octogénaire sur la question.

J'écrirai plus tard un essai sur mon expérience dans le processus électoral de la Feecum, en tant qu'observateur participant. J'ai bien hâte!

Je termine sur une citation de ma campagne, qui je l'espère sera une préoccupation de la Feecum cette année : Certains programmes deviendront en danger... seulement si on les laisse le devenir.

Justin Guitard - VP Académique a dit…

Le président d'élection n'a pas jugé que j'ai insulté qui que ce soit à aucun moment. :)

La-dessus, si quelqu'un veut discuter des enjeux, je vous invites à prendre rendez-vous ou passer aux bureaux de la FÉÉCUM... Il n'y a rien comme une belle rencontre face à face !

P-H Marquis a dit…

Félicitation aux (ré)élus!

Un jolie mélange d'expérience et de nouveauté à première vue! Nul doute que vous saurez remplir vos fonctions de manière professionnelle, mais surtout passionnée, du moins on l'espère ;)

Pour répondre un peu aux commentaires précédent, les étudiants ont bien la responsbilité de se tenir informés, mais il faut avouer que plusieurs sont totalement désintéressés voir désillusionnés vis-à-vis de la féécum... Ceci fait parti, je crois, d'un phénomène plus large qui s'applique à la politique en général, mais la féécum ne doit pas s'en laver les mains pour autant.

Bien que les actions concrètes et efficaces puissent être difficiles à trouver et/ou à mettre en application, je crois que c'est son devoir d'innover et de s'adapter, notamment en terme d'attrait, de transparence ou encore de communication des enjeux majeurs et de ses positions vis-à-vis ceux-ci (comité ad hoc...). Sa légitimité et surtout sa qualité d'action et de représentation en seraient grandement améliorées. Les étudiants doivent savoir et se rendre compte qu'ils sont des "stakeholders" et qu'ils sont concernés dans les affaires de la féécum, certains plus que d'autres actuellement. Ils doivent aussi sentir qu'ils sont pris en compte dans les activité féécumiennes, et pas seulement lors des élections.

Vite comme ça, la féécum pourrait organiser plus fréquemment des débats publiques à l'Osmose, faire appel aux sondages et aux campagnes d'information (en sachant rendre efficaces ces dernières, ce qui est plus facile à dire qu'à faire je le concède...).

@ Justin
Je prendrais volontiers une rencontre face à face quand je reviendrai de France!


P.S. J'ai toujours eu un petit problème avec ceux qui agissent dans l'anonymat publiquement, que ce soit les dirigeants immoraux cachés sous le nom d'une corporation ou encore ceux qui lancent des critiques sans les assumer sur des forums de discussion... (même si, parfois, je suis d'accord avec eux!)

Communications Féécum a dit…

Merci de tes commentaires P-H. (Chus pas un anonyme corporatif soit dit en passant, je signe tous les courriels que j'envoie même si Communications FÉÉCUM est écrit au top.)

Malheureusement, on perd courage vite à organiser des débats publiques, etc. pcq personne ne vient. Un des défis de mon emploi, c'est que tout le monde veut un service personalisé (que ce soit des événements publiques ou ne pas du tout se faire tanner), mais c'est impossible en temps et en ressources de communiquer de chaque façon possible à chaque fois et pour tout, surtout quand certaines façons ne semblent toucher qu'une mince minorité.

C'est habituellement d'une telle minorité qu'on est aussi mieux de garder nos portes ouvertes et faire du un à un avec les étudiants qui ont des questions.

Ceci dit, si vous avez des craintes par rapport aux dossiers académiques ou autres, faites le système marcher pour vous. L'exécutif reçoit ses ordres du C.A. et sur le C.A. siège chaque conseil de faculté/école. Parlez à vos représentants étudiants et ils apporteront vos enjeux au C.A. Vous pouvez même vous y présenter vous-même, IL EST LÀ LE DÉBAT PUBLIQUE... CHAQUE DEUX SEMAINES!!!!

Et je sais que c'est à la mode de trasher Justin dans cette enfilade, mais pour être juste, il fait souligner qu'il n'invente pas la position de la FÉÉCUM. Le C.A. prend position, et Justin représente cette position dans ses comités. Il vote selon les positions que la Fédération a recommandées.

Pierre-Henri a dit…

@ Communication Féécum

Je ne te visais d'aucune manière! Je considère que comunication féécum c'est s'afficher. Je parlais plutôt de quelques-uns à qui tu as répondu. Pour les corporatifs, je parlais plutôt des dirigeants de BP ou de grandes banques qui gèrent mal leurs activités, mais qu'on entend pas parler sur les médias, mon petit côté gauchiste tu vois! ;)

Je suis conscient des difficultés de communication though. C'est pour ça j'ai dit qu'il fait être créatif et innover, ce qui est assez difficile et décourageant aussi...

Communications Féécum a dit…

Merci PH. Je ne me sentais pas vraiment visé.

Chaque année, j'essaie de travailler avec le nouvel exécutif pour trouver des façons de mieux communiquer, ou d'engager l'attention des étudiants.

Des fois ça marche (Où est Alward? a de bons résultats), et des fois moins. Mais je prend note de tout ça dans mon rapport de fin d'année. En espérant que ça s'améliore d'année en année...